Skip links
Published on: Business

Les actions digitales pour se relancer en déconfinement [Top 5]

Quelles actions mettre en place en sortie du 2ème confinement ? Quelle stratégie adopter pour se relancer et ne pas rater le coche ? Voici quelques unes de nos meilleures actions digitales concrètes sur le terrain du Marketing : stratégie de communication, Social Media, Marque employeur… Pour vous aider à vous (RE)lancer ! C’est à vous

L’heure est à la reprise. En sortie progressive de confinement, la relance économique est plus attendue que jamais… Certains secteurs comme le tourisme ne vont pas s’en remettre tout de suite, mais pour d’autres, l’avenir tient entre leurs mains et en leurs actions digitales. Les petits commerces et artisans ne doivent pas rater le coche ce mois de décembre, après avoir subi d’importantes pertes financières. C’est se rendre disponible pour une clientèle en manque d’achats, c’est être prêt à se réinventer pour relancer son activité sur les chapeaux de roue !

Sortie de crise, et après ?

Les outils digitaux sont nombreux. Voici quelques actions Marketing concrètes sur le terrain du digital : stratégie de communication, Social Media, Marque Employeur… Made in Wiiv, pour vous accompagner dans la relance de votre activité !

1. Règle N°1 : être agile !

On a vu fleurir certaines initiatives, des entrepreneurs en quête de nouvelles motivations qui se lancent dans le tout-à-distance, des projets plus “slow” dans un esprit éco-responsable, certains commerçants ont provisoirement modifié la nature de leur activité en se mettant à la production de gel hydroalcoolique ou à la confection de masques en tissus. Des chaînes de restauration ont proposé des kits tout-en-un pour faire un vrai repas chez soi, comme au restaurant, en “Do It Yourself”. Toutes ces idées prouvent que pour se relancer, il faut savoir s’adapter.

Un monde des possibles

Les habitudes ont changé, le télétravail a généralisé de nouveaux outils qui ne sont pas prêts de disparaître. La distinction va se creuser entre les entreprises qui s’assurent une présence digitale et celles qui n’ont pas encore accéléré leur transition… Renforcer sa présence en ligne est donc un véritable enjeu pour surmonter l’après-crise. Même si le réflexe tend à attendre la reprise normale de l’activité les bras croisés… C’est maintenant que votre activité doit être au maximum !

Heureusement, vous avez l’opportunité de vous réinventer. Prenez ce nouveau départ comme une “seconde chance”. Repensez à l’idée que vous avez toujours eue, dont vous avez toujours rêvée, mais que vous n’avez jamais mise en place faute de temps.

Action : écrivez 2 idées qui pourraient améliorer la satisfaction de vos clients. Aujourd’hui, tout est possible !

Actions 50 % digitales

Vos actions doivent être dirigées dans un but précis : allier votre magasin physique à une offre Online. En d’autres mots, vous devez utiliser le web, mais pas seulement.

Dans un premier temps, si ce n’est pas déjà fait, vous devez absolument rejoindre une plateforme commerçante en ligne pour déployer votre offre, sur l’éventail de possibilités que permet le web. Ensuite, utiliser des outils gratuits et faciles à mettre en place comme Google My Business pour mieux communiquer sur vos actualités. Enfin, mettre en place ou faciliter le click’n’collect pour permettre la livraison constante.

Certaines alternatives purement digitales peuvent vous permettre de relancer votre réseau ou d’engager de nouveaux prospects comme la participation à un événement en ligne : le Webinar.

Action : inscrivez-vous à un webinar dès aujourd’hui pour découvrir le principe et/ou écrivez directement une idée de titre de webinar/présentation vidéo que vous pourriez animer vous-même.

La visibilité d’un événement digital est maximale, il permet d’enrichir et de renforcer son réseau dans un secteur ciblé. Ce qui attire, c’est autant l’échange humain (même en visio) que le sujet traité.

2. Référencez-vous : miser sur le local

SEO : Search Engine Optimization

L’outil N° 1 à adopter pour relancer son activité, c’est le référencement naturel. Il s’agit de déployer des actions SEO en ligne de fond. Elles ont une petite portée en apparence ; mais ont d’importants effets sur le long terme. L’objectif est d’être prêt quand les recherches repartiront à la hausse.

Action : déterminez maintenant des mots-clés intéressants et vérifiez qu’ils apparaissent plusieurs fois et sous plusieurs formes sur votre site. Pensez par exemple aux titres de vos menus en termes de requêtes Google.

SEA : Search Engine Advertising

La logique du SEA est légèrement différente, étant donné qu’il s’agit d’un référencement payant. Pour booster le trafic de votre site, il faudra réaliser des actions commerciales, mettre en place des campagnes de publicités payantes sur les moteurs d’achats. Une fois les annonce saisies, elles offrent des résultats immédiats, c’est-à-dire une génération de trafic (de clics) dit “qualifié”.

Google Ads

En réalisant un ciblage précis des annonces, Google ADS vous permet une visibilité en quelques clics. L’objectif est d’apparaître en position proche de 0 (première position) sur les requêtes saisies. Vous affinez ensuite la stratégie pour vous en rapprocher. L’intérêt, c’est de maîtriser son budget et de mesurer son ROI. Les variables prises en compte pour toucher le public : le profil de vos cibles, l’intitulé des requêtes (expression clé, contenu de l’annonce ou de la page) ou la géolocalisation.

Facebook, Linkedin, Instagram

Selon votre business, en fonction du produit proposé et de votre cible, il n’y a pas que Google Ads, la plupart des réseaux sociaux permettent de créer des publicités. En haut du pavé, question R.O.I, Facebook et ses 1,6 milliards d’utilisateurs permettent une visibilité maximale. Vous personnalisez vos “Ads” selon votre objectif : audience, budget souhaité, en B2C et/ou B2B.

Vous disposez du même ciblage : comportemental, géographique et démographique, pour Instagram Advertising car il est intégré à Facebook. Les publicités natives Instagram sont d’autant plus discrètes, donc très efficaces.

Les Ads Linkedin permettent de générer des Leads qualifiés (à convertir en prospects) en quelques minutes. Néanmoins, elles nécessitent une vraie stratégie en aval.

Actions : choisissez votre top 3 produits en termes de ventes et le réseau social qui vous correspond le plus. Créez une campagne Ads avec vos meilleures photos de ces produits (esthétiques, informatives et inspirantes) et testez !

3. Social Media : la base

Reprenons les bases. Se servir des réseaux sociaux pour communiquer permet de conserver un lien fort avec ses clients. C’est la clé pour faire parler de soi. Mais il faut savoir adapter sa communication digitale, en fonction de l’outil utilisé ET de la cible.
En situation de relance économique, on peut anticiper, préparer la suite et déployer des opérations promotionnelles annonçant LE grand retour. Ce qui vous permet d’attirer en plus une nouvelle clientèle.

Vous devez vous adapter aux événements extérieurs. Plus vous serez proches du quotidien vécu, mieux ce sera. Communiquez en hyperlocal, sur la mise en place de nouveaux services de livraison qui s’adaptent au déconfinement et/ou de Click’n’Collect, etc.

Mettre du fun dans vos communications

Si en confinement le mode de communication était plus solennel, là où il fallait faire des recommandations ou des explications pratiques… Accordez-vous un registre plus décalé et ludique pour la réouverture : des contenus funs et positifs.

  • Facebook propose par exemple d’exporter son chat conversationnel pour introduire une messagerie en direct sur votre site.

Servez-vous par exemple du Bot de Facebook Messenger pour personnaliser le message de bienvenue à vos clients et pourquoi pas, friser l’humour Bienvenue dans un espace protégé des gestes barrières”.

  • WhatsApp Business permet de faciliter la communication avec les clients sur ses actualités. Même si le ton est professionnel, le fait de s’adresser à eux via une messagerie en ligne vous permet d’être plus “décalé”, avec des réponses pré-enregistrées aux requêtes les plus posées et en utilisant de nombreux Emoji !
  • Instagram : pensez à créer une communication esthétique visuellement (un feed percutant où chaque visuel se suit, par exemple : J-4, 3, 2, 1…) ou optez pour un format de vidéos inspirantes en vogue : le “Réel”.

Action : filmer avec votre téléphone ; une visite virtuelle de votre boutique, une phrase sympa de l’un de vos vendeurs, le fait d’empaqueter un produit jusqu’à la satisfaction d’un client. Et si vous êtes restaurateur, filmez la confection de votre plat phare (sans forcément y rajouter une poignée de gros sel sur le coude).

4. Marketing digital en toile de fond

C’est l’occasion de se repositionner et notamment sur le terrain du marketing digital. Pour promouvoir sa marque en ligne, on doit repenser à sa stratégie de communication globale, et réaliser un plan d’action. On définit les manques, l’objectif souhaité, et on s’adapte aux besoins de ses cibles. Ensuite, on peut mettre en place un plan de communication, avec des actions précises et ciblées.

Si les clients sont moins présents qu’avant, faute de rouages stoppés en cours de route, sachez que vous devez rester dans toutes les têtes. Pour qu’au moment de “‘l’ouverture des portes” les clients répondent présent. On vous rassure, personne ne vous a (encore) oublié.

Cibler son offre

On profite de la relance pour demander des avis et des recommandations aux (meilleurs) clients. C’est un levier de fidélisation moins cher que la plupart d’autres outils publicitaires.

Actions ciblées : 1/ Créez un e-mail avec 3 offres promotionnelles et envoyez le à une partie de votre fichier client. Dans la campagne d’emailing, pensez à glisser un questionnaire ou une demande d’avis.
2/ Tentez de répondre à ces 3 questions “quelles améliorations, vos clients voudraient voir ? ”, “Qu’est ce qui plaît le plus à vos clients dans vos services ? ”, “Que veulent-ils pour la réouverture ?” Et changez quelque chose pour améliorer l’un de ces points.

Opération : Webmarketing

Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à offrir des cadeaux pour accompagner (fêter) votre retour ! C’est une façon de conserver le lien humain avec votre clientèle qui les appréciera beaucoup, et de montrer que vous tenez toujours à cœur de la chouchouter.

Action marketing : déployez un jeu concours en ligne pour récompenser les premiers clients physiques. Annoncez ce concours via l’envoi de SMS (97 % de taux de lecture !), par e-mail et/ou par vos réseaux sociaux.

Création de contenus

La stratégie de marketing de contenus (Brand Content) est fondamentale. Il faut prévoir d’investir dans de nouveaux contenus, ou bien recycler les anciens qui marchent.

On pense à varier les formats, entre ce qu’on appelle des “contenus premium” puisqu’ils comblent un manque chez le prospect : Livres Blancs, études de cas, guides…, et les articles dynamiques (de blog) idéaux pour attirer et convertir !

Action : si vous disposez de temps libre, rédigez un article au format court ou long (1500 mots dans l’idéal) sur un sujet qualifié, afin d’enrichir un maximum de mots-clés référencés (l’objectif est qu’il puisse être requêté par l’internaute.) Par ex : Les astuces pour choisir un bon cadeau à Noël ?

User experience

Enfin, puisqu’il reste encore un peu de temps avant la sortie de crise, on en profite pour améliorer l’expérience utilisateur de son site web, en facilitant l’accès à l’information. Plus l’on se met à la place du client, plus les résultats sont là ! On revoit donc tout le parcours client de façon optimale :

On améliore le parcours UX : c’est-à-dire permettre à l’internaute de trouver ce qu’il est venu chercher en un temps record.

Action : passez sur vos pages produits et vérifiez que les délais de livraison sont bien affichés (et surtout s’ils sont livrables avant les fêtes). Ils n’y sont pas ? Ajoutez-les dès maintenant !

On améliore l’interface UI de façon à améliorer la vitesse du site dans son ensemble.

Action : prenez votre smartphone et tentez de faire un achat. C’était agréable ou non ? Si non, il va falloir revoir votre copie.

On personnalise l’expérience : c’est-à-dire étudier de près le profil de l’acheteur pour cibler ses attentes et s’y aligner.

Action : divisez votre liste de clients en 3 selon leurs habitudes et leurs préférences. Vous venez de créer des Buyers personas. Lors d’une prochaine action de communication, sélectionnez uniquement la bonne liste ! Plus la stratégie est ciblée, plus elle sera efficace.

5. Travailler (avec) sa marque employeur

La marque employeur a une forte influence sur le recrutement et l’intégration des valeurs en équipe. Elle se développe en ligne et hors ligne, pour garantir une bonne relance économique. L’objectif est de toucher un maximum de candidats potentiels, mais aussi un réseau de prospects qui passent plus de temps qu’avant derrière leurs écrans.

Employee Advocacy

Pour peaufiner sa culture d’entreprise, on compte sur le vécu des collaborateurs, ils sont les plus à même d’en parler. Il faut  être à l’écoute sur leur retour d’expérience. On peut compter sur les commentaires d’anciens salariés ou bien, miser sur un atout, un “employé ambassadeur” et le mettre en scène. La vidéo peut-être un outil très pertinent ! Ces vidéos inspirent, représentent la vision de la boîte et mettent en relief ses valeurs de façon concrète.

Action : choisissez votre “meilleur employé” et filmez-le en lui demandant : “Que préfères-tu dans la boite ?”. Ce qu’on aime voir : son rôle, les valeurs de l’entreprise et de l’équipe, sa journée type, etc. Humanisez votre entreprise.

Great Place to work

Depuis quelques années, la crise a mis cette tendance au goût du jour, on valorise la “Qualité de vie au travail” (QVT). C’est-à-dire optimiser le temps de travail des employés : on aménage les horaires, on offre un certain confort et on laisse peu à peu tomber le modèle traditionnel pour gagner en productivité. Cet aspect et l’environnement autour du travail en entreprise sont devenus des critères de sélection pour les candidats potentiels qui vous requêtent.

Certaines plateformes ont pris du crédit et sont devenues une référence en matière de retour du vécu professionnel : Glassdoor, Choose mycompany. On décerne à certaines entreprises qui valident tous les critères (respect des employés par les supérieurs, l’équité des employés ou solidarité) un label Great Place to work par exemple. L’objectif est donc d’obtenir les meilleurs avis possibles sur ces plateformes et à défaut, de corriger ses failles.

Action : créez un sondage anonyme pour vos collaborateurs (et ex.) pour découvrir ce qu’ils aiment le plus et le moins dans leur quotidien pro.

Il est vrai que se doter d’une stratégie digitale efficiente ne s’improvise pas. Heureusement, nous sommes là pour vous conseiller ! On vous accompagne pour mettre en place ces meilleures actions webmarketing et vous relancer en dé-confinement. N’hésitez pas à contacter notre équipe, Wiiv love !

  1. Face à 2021, tous agiles ! - Wiiv
    Permalink

Comments are closed.